"Je veux connaître la vérité sur Tambow pour pardonner!Les rescapés comme moi veulent la justice des faits... mais aussi le pardon" 2crivait dernièrement un Malgré-Nous du Bassin Houiller.

Ainsi donc toutela vérité n'aurait pas encore été dite sur Tambow? Et que faut-il pardonner?

Dans TAMBOW- La face cachée, Laurent Kleinhentz expose la cruelle réalité de latragédie vécue par les prisonniers de guerre en URSS, natamment à TAMBOW et dans les camps assimilés.En se fondant sur un importanttravail documentaire réalisé à partir de dossiers d'époque et de rapports inédits que viennent corroborer de nombreux témoignages, il relate le vécu quotidien des captifs.

Les longs films de souffrances que ces hommes jeunes ont embobinés dans les années 1943-1945 depuis leur enrôlement de force dans la Wehrmacht, leurs combats sur le front russe et surtout leur incarcération dans le camp n° 188 de Tambow, méritent une large diffusion pour que tout le monde sache ce qu'ils ont enduré (faim, corvées éprouvantes, humiliations, endoctrinement, dures conditions de survie, maladies, vermine, etc...)

Et pourtant, pour les rescapés, que de réticences, de douleurs rentrées, de larmes écrasées et de non-dit au moment de revisionner les choses atroces vécues, alors qu'ils avaient mis tant d'années pour essayer d'oublier.

Il serai injuste que la tragédiede tous ces hommes qui ont souffert dans leur âme et dans leur corps et qui par milliers ontlaissé leur vie, soit méconnue déformée ou tronquée, même si elle est insoutenable de cruauté.

 

© 2015-2017. Tous droits réservés.