Mazor Valentin†, né le 21.02.1927 (beau-frère posthume de Zenner Aloyse). 

Wehrmacht (renseignements retranscrits de son livret militaire) 

Groupe sanguin : O. Taille : 1,60 m, visage ovale, sans barbe. 
Taille svelte (schlank), cheveux blonds, yeux bruns. 
Ersatztruppenteilz : Aus. Kp . Pi. Eu. A Btl 27. 
Feldtruppenteil : Pi. Stub. Btl 836 Compagnie 2. 
n° der Kriegstammrolle : 223. 
jetzt zuständiger Erzatztruppenteil Pi. Ers. Bat. 8 . Standort : Briey. 
habillements reçus : le 2.12 . 1944 – le 14.12 . 1944 – le 1.2 .1945 – le 19.3 .1945. 
Gasmaske : 38 / II n° 2214 reçu le 24 janvier 1945. 
vaccinations faites : dysenterie, choléra. 
Départ à Ingolstadt le 15 novembre 1944. 
 
Témoignage de Thérèse, sa soeur. 
« Mon frère est venu me rendre visite à Metz où je travaillais à la poste. Il pensait pouvoir se cacher chez des connaissances (un ancien métayer de la ferme Bruskir de Farébersviller). Mais en raison des bombardements, cette famille était partie. Comme il cherchait désespérément une cachette, mon père est venu lui dire de revenir à cause des représailles que la famille encourait s’il se sauvait. Mes parents ont toujours regretté de ne pas l’avoir laissé chez M. Mignon à Bonnes en Charente lors de l’Exode (mais il n’avait que 12 ans).
 
Témoignage de M. Erwin Opfermann, un voisin. 
« Lors du retour des troupes allemandes en retraite fin octobre 1944, Valentin a vite pu embrasser ses parents. » 
 
Recherches : Il est mort lors d’un bombardement à Lampertheim (Allemagne) entre le 25 et 26 mars 1945. Son corps enseveli a été retrouvé dans une école puis inhumé au cimetière de Lampertheim. La Frankfurter Allgemeine Zeitung, le Bürgermeisteramt de Lampertheim et l’abbé Friedrich ont été contactés pour connaître les circonstances de sa mort (sans résultat pour l’instant), NdR. 
 

cf : Zenner Aloyse

 

© 2015-2018. Tous droits réservés.